Degrés de filtration

Décembre 2010

La conception des moteurs a changé de manière significative ces 10 dernières années. Les moteurs récents ont généralement besoin d'une meilleure filtration des contaminants afin d'assurer une plus longue durée de vie aux composants critiques et coûteux. La notion de degré de filtration est souvent utilisée pour évoquer la capacité d'élimination des contaminants d'un filtre à liquide ; cependant, cette notion peut être trompeuse si l'on ne comprend pas parfaitement l'usage de ces degrés de filtration.

Voyons d'abord ce qu'est un micron. Un micron est une unité de mesure du système métrique, égale à 1 millionième de mètre (environ 39 millionièmes de pouce). La section moyenne d'un cheveu humain est de 40-90 microns. L'oeil humain ne peut pas voir un objet de moins de 40 microns.

Deux filtres peuvent être considérés comme étant des filtres de 10 microns. Cependant, l'un peut éliminer un plus grand pourcentage de particules de contaminants de 10 microns : les performances des deux filtres ne seront alors pas considérées identiques. Pour que la notion de degré de filtration soit utile, vous devez connaître l'efficacité d'élimination du filtre pour la taille spécifique de particules en question.

Le terme degré de filtration « nominal » signifie généralement que le filtre est capable d'éliminer 50 % des particules d'une taille spécifique. Cependant, les degrés de filtration « nominaux » de différentes sociétés peuvent représenter un taux d'élimination d'une taille donnée de particules allant de 1 à 98,6 %. Le terme degré de filtration « absolu » signifie que le filtre est capable d'éliminer au moins 98,7 % de particules d'une taille donnée. Ce degré de filtration est beaucoup plus précis.